L’eau de puits, à tester au printemps et à l’automne!

L’eau de puits, à tester au printemps et à l’automne!

Inodore, incolore et inoffensive? Par nécessairement. L’eau de votre puits peut contenir des substances ayant des effets néfastes sur votre santé si elles sont consommées durant une longue période de temps.

Ces substances peuvent être présentes dans l’eau sans signe apparent. L’eau de votre puits peut être limpide, bonne au goût, et renfermer des substances toxiques d’origine naturelle comme le manganèse et l’arsenic.

C’est pourquoi il est recommandé de faire analyser les microorganismes et les nitrates/nitrites présents dans l’eau de votre puits deux fois par année, soit au printemps (après le dégel) et à l’automne (après de fortes pluies). C’est durant ces périodes que les chances de contamination de l’eau de puits sont les plus élevées. Il est également avisé de faire tester l’eau de puits après une inondation, une sécheresse ou lorsque le puits n’a pas été utilisé durant un certain temps.

Pour faire tester l’eau de puits, il suffit de prendre un échantillon d’eau à même le robinet de votre cuisine ou votre salle de bain. Plusieurs laboratoires en Haute-Yamaska peuvent se charger de l’analyser.

Si vous songez à acquérir une propriété pourvue d’un puits, il est recommandé de faire tester un échantillon d’eau avant de conclure une transaction. Vous pouvez également contacter la municipalité afin de vous informer s’il y a des problématiques connues dans certains secteurs.

Pour en savoir plus, consultez ce dépliant du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Qu'avez-vous pensé de cette page?

Nous sommes désolés!

Quel était le problème?

Comment pouvons-nous améliorer cette page?

Laisser un commentaire