Conservation des milieux humides et hydriques en Haute-Yamaska

La MRC de La Haute-Yamaska a obtenu un financement de 83 300 $ du gouvernement du Québec afin de mener une démarche régionale de conservation des milieux humides et hydriques de son territoire.

Cette démarche vise à se doter d’un plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) à l’échelle de son territoire d’ici 2022, comme le prévoit la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l'eau et des milieux associés.

Il s’agit d’un nouvel outil de planification régionale des actions de conservation des milieux humides et hydriques (MHH) complémentaire au Plan directeur de l’eau (PDE) 2017-2021 de la MRC.

Ce nouveau plan doit couvrir une période de dix ans. Il permettra un meilleur encadrement du développement futur, en intégrant la préservation de ces milieux dans la planification du territoire.

Échéancier de la démarche

La MRC entend élaborer son PRMHH selon l’échéancier suivant.

 

L'engagement

Découlant de cette nouvelle exigence, les MRC ont l’obligation de s’engager dans des actions de conservation des milieux humides et hydriques de grande importance. Pour ce faire, la collaboration des acteurs du milieu sera essentielle pour se doter d’une vision collective pour la protection des MHH et ainsi assurer un développement responsable et durable pour la communauté de la Haute-Yamaska.

Plusieurs actions de communication et de consultation sont prévues durant toute cette démarche.

Sondage

Le sondage est maintenant terminé. Merci d'avoir participé en grand nombre!

Comment suivre et s’impliquer à cette démarche?

Abonnez-vous à l'infolettre du PRMHH de la MRC de La Haute-Yamaska en complétant le formulaire ci-dessous. Vous recevrez toutes les actualités concernant le PRMHH et vous serez amené à vous prononcer sur les démarches en cours par le biais d’un sondage et de consultations publiques (par visioconférence).

Inscription à l'infolettre du PRMHH

Les MHH, c’est quoi au juste?

Les milieux humides (marais, tourbières, marécages, étangs) et les milieux hydriques (lacs, rivières, cours d’eau et bandes riveraines) constituent une richesse pour la collectivité, car ces milieux assurent plusieurs fonctions essentielles à la société.

Toutefois, ces milieux d’une grande importance ne cessent d’être altérés et le phénomène s'accélère. C’est pourquoi la démarche du PRMHH devra respecter trois grands principes :

  1. Favoriser l’atteinte du principe d’aucune perte nette;
  2. Assurer une gestion cohérente par bassin versant;
  3. Tenir compte des enjeux liés aux changements climatiques.
Source : Chaire de recherche sur l'eau et la conservation du territoire - UQÀM

Les milieux humides et hydriques en Haute-Yamaska

En Haute-Yamaska, la proportion de milieux humides cartographiés correspond à près de 7 % du territoire, soit une superficie de plus de 41 km². Parmi ceux-ci, figurent notamment les marais du lac Boivin, la tourbière de Saint-Joachim-de-Shefford (du ruisseau Castagne), la tourbière Mawcook, la tourbière Saint-Charles, le milieu humide situé sur le site du parc écologique Jean-Paul-Forand du mont Shefford et une partie de la tourbière du rang de l'Égypte (celle-ci étant limitrophe à la MRC des Maskoutains).

La MRC se situe à la tête du vaste bassin versant de la rivière Yamaska et est entièrement comprise à l’intérieur de celui-ci. Avec tous ses cours d’eau, le réseau hydrographique de la MRC atteint une longueur de plus de 2 000 km. Cinq des dix lacs et réservoirs du bassin de la rivière Yamaska sont situés dans la MRC.

Pour plus d’information, consulter le PDE de la MRC de La Haute-Yamaska (sections 2.2., 2.3. et 3.2.1.).

Source : Canards illimités (adapté et traduit par l’OBVNEBSL)

Documentation et sites d'intérêt