Déroulement de la vaccination

Déroulement de la vaccination

Composition et fonctionnement

Lorsqu’une personne reçoit le vaccin contre la COVID‑19, le corps prépare sa défense contre le virus. Une réaction immunitaire naturelle se produit qui permet de neutraliser le virus en produisant des anticorps et d’autres cellules de défense. La plupart des vaccins en développement contre la COVID‑19 bloquent la protéine S, empêchant ainsi le virus d’entrer dans les cellules humaines et de les infecter. La vaccination est une façon naturelle de préparer notre corps à se défendre contre les microbes qu’il pourrait rencontrer.

Sécurité

Les vaccins contre la COVID‑19 sont soumis aux mêmes normes de qualité et de sécurité que tout autre vaccin utilisé au Canada. Le Canada et le Québec disposent d’un système très complet pour assurer la sécurité des vaccins après leur mise en marché. Chaque signalement d’effet indésirable inhabituel est examiné par des experts afin d’identifier rapidement tout problème de sécurité.

Approvisionnement pour le Canada et le Québec

Le gouvernement du Canada a signé des accords d’achats anticipés pour sept vaccins prometteurs contre la COVID‑19 auprès des compagnies suivantes :

  • AstraZeneca; Johnson & Johnson; Medicago; Moderna; Novavax; Pfizer; SanofiPasteur/GlaxoSmithKline.

Ces achats sont conditionnels à l’autorisation des vaccins par Santé Canada. Jusqu’à ce jour, les vaccins des compagnies Pfizer et Moderna ont obtenu l’autorisation d’être distribués au Canada.

Des vaccins de plus d’une compagnie seront utilisés pour la vaccination contre la COVID‑19 dans le but de vacciner la population dès que des produits seront disponibles.

Vaccination au Québec

Au Québec, le vaccin contre la COVID‑19 sera gratuit pour toutes les personnes qui voudront le recevoir.

Les vaccins seront distribués par le Programme québécois d’immunisation. Il ne sera pas possible de se procurer des doses sur le marché privé.

Toute communication électronique ou téléphonique proposant un vaccin contre la COVID-19 moyennant des frais est frauduleuse.

Si vous pensez avoir été victime d’une communication frauduleuse, veuillez en informer le Centre antifraude du Canada.

Priorisation des groupes à vacciner

Le vaccin sera administré en priorité chez les personnes âgées et les personnes ayant certaines maladies chroniques qui ont un risque plus élevé de développer des complications et de décéder à cause de la COVID‑19.

La majorité des décès sont survenus dans des milieux de vie hébergeant des personnes âgées.

Des éclosions y ont été rapportées, touchant à la fois les résidents et les travailleurs de la santé.

La priorisation proposée des groupes à vacciner est préliminaire et suit l’ordre suivant :

  • Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI‑RTF).
  • Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers.
  • Les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidence privée pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées.
  • Les communautés isolées et éloignées.
  • Les personnes âgées de 80 ans ou plus.
  • Les personnes âgées de 70 à 79 ans.
  • Les personnes âgées de 60 à 69 ans.
  • Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19.
  • Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé augmentant le risque de complications, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers.
  • Le reste de la population adulte.

Efficacité

Dans les études, les vaccins à base d’ARN ont produit une bonne réponse immunitaire contre la COVID‑19, et ce, même chez les personnes âgées.

Il n’est pas rare d’observer des réactions indésirables après la vaccination. Ces réactions sont généralement légères ou modérées, et peuvent durer quelques jours. Des symptômes comme de la douleur à l’endroit de l’injection, de la fatigue, de la fièvre et des frissons sont possibles.

À ce jour, aucun effet indésirable grave n’a été identifié avec les vaccins à base d’ARN.

Autres mesures de protection

Le début de la vaccination ne signifie pas la fin des mesures sanitaires.

Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec le vaccin.

La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver jusqu’à nouvel ordre.

Vaccin contre la COVID-19 

Le réaménagement de la chaîne de production causera certains retards dans la livraison du nombre de doses prévu au départ.

L’objectif des 250 000 doses administrées pour le 8 février a donc été revu à la baisse, à hauteur de 225 000 pour cette même date.  Ce sont donc 1 203 100 doses qui sont attendues d’ici le 29 mars.

CHSLD : En date du 18 janvier, le Québec avait vacciné plus de 80 % des résidents en CHSLD, ce qui représente plus de 30 000 personnes.
L’objectif de vacciner tous les usagers des CHSLD d’ici le 25 janvier est maintenu.

RPA : Le déploiement de la vaccination dans les résidences privées pour aînés (RPA) est maintenu dans la semaine du 25 janvier, mais se fera plus lentement, à raison de 21 000 doses déployées d’ici le 8 février.

Il est toujours prévu de fournir la seconde dose de vaccin à l’intérieur d’un délai maximal de 42 à 90 jours.

Les clientèles ayant déjà reçu la première dose, pourront commencer à recevoir la deuxième à partir du 15 mars.

Pour les citoyens des régions éloignées, la cible de 20 000 personnes vaccinées pour le 8 février est maintenue.

Plus de 100 000 travailleurs de la santé ont reçu une première dose de vaccin, de même que 5 000 membres des communautés autochtones et 2 500 proches aidants.

La vaccination des personnes en situation d’itinérance et de leurs intervenants sociaux a également été amorcée.

La cible de vaccination du personnel de la santé est toutefois réduite à 127 000 pour cette date.

Calendrier des opérations de vaccination

Qu'avez-vous pensé de cette page?

Nous sommes désolés!

Quel était le problème?

Comment pouvons-nous améliorer cette page?

Laisser un commentaire